Keith Richards - Talk Is Cheap (1988)


Tout le monde est à peu près d'accord pour affirmer que les Rolling Stones sont le  plus grand groupe de rock du monde, et que leur guitariste, Keith Richards, est l'un des dix plus grand guitariste encore en vie. Si on est d'accord pour dire cela, on peut appuyer sur play et écouter l'album solo de Keith, Talk is Cheap ("parler c'est facile"). Sur ce disque et ses deux faces, onze chansons qui sont autant de petite bijoux rock. L'inspiration fuse de partout,  Keith se fait  plaisir avec un groupe qui lui est entièrement dévouer et qu'il à constituer  lui même  avec des amis musiciens sous le nom de Keith richards and the X-Pensive Winos. Blues, Jazz, Funk, Rock, Pop, tout y passe, y est digérer et recracher pour produire un album que j'ai pris un rare  plaisir  à écouter, tant par sa  maîtrise, que par sa  liberté. Libérer de l'influence  de Mick Jagger, Keith peut enfin exprimer son immense talent, lui qui n'a jamais pris des cours de guitare sérieux, lui qui à tout appris tout seul, l'oreille collé à la  platine du vinyle  lorsqu'il était  plus jeune, écoutant religieusement ces bluesmans qu'il apprécie par dessus tout. Talk Is cheap est de ces disques rares qui marque une génération lorsqu'il sorte, un genre de climax dans le genre. après l'avoir écouter, on se dit que la musique actuelle est bien fade et triste, dans une époque ou la production de tube  à la chaîne est devenu le leitmotiv d'une  industrie musical à l'agonie, ce disque est une bouffé d'air frais rock'n'roll.  Procurer vous vite ce disque, vous qui aimez la musique et laissez vous séduire par le timbre si particulier du grand guitariste qui signe  là un des meilleurs disques de rock'n'roll de l'histoire.

 







Pays/territoire : Cité de Westminster, Londres, Royaume-Uni
Posted in , , , , , , . Bookmark the permalink. RSS feed for this post.

Leave a Reply

The Black Box 2010 - 2015. Powered by Blogger.

Search

Swedish Greys - a WordPress theme from Nordic Themepark. Converted by LiteThemes.com.