WU LYF - Go Tell The Fire On The Mountain

2011

[10/10]


La première fois que j'ai entendu parler de WY LUF (World Unite Lucifer Youth Foundation  ) C'est dans le magazine Tsugi, impossible alors de ne pas m'écrier "Encore un putain de groupe pour hypster branchouille dont on n'entendra plus parler dans un ans".  Et pour cause, intrigué que j'étais j'ai quand même fais  deux ou trois recherches , histoire de tâter le terrain avant de me faire un avis définitif. WY LUF , c'est le gros buzz de l'été dans le monde indé, c'est le groupe inconnu dont  on parle beaucoup sans le connaitre.  Un maxi obscure de trois titres sur le net, c'est tout ce que l'on pouvait entendre d'eux avant la sortie de l'album, et déjà des critiques dithyrambiques. C'est que WU LYF ne joue pas le jeux. Auto-produit, ils gèrent leurs promotion comme des grands, lâchant ici et la quelques textes sans queue ni tête, boudant les médias , allant jusqu’à crée leur propre label pour ne pas être emmerder avec un connard de producteur.   En 2010, ils mettent en ventes leurs maxi , un EP trois titres en édition limité format vinyle accompagné d'un livret aux textes hallucinés et d'un bandana, qui est devenu leur signe particulier sur scène et sur les rares photos de presse.  Immédiatement, c'est la rué, ça y est, on tient la relève. Manchester, ville mythique du rock , peut de nouveau nargué le reste du monde avec son nouveau bébé, et le rock anglais, moribond depuis des années, si l'on excepte The Subways, peut de nouveau répandre la bonne parole. 
Le groupe refuse toujours de signer sur une quelconque major, signifiant  un divorce de plus en plus consommé entre les jeunes groupes et la vielle école qui refuse de mourrir sans se battre  à coup de lois  à la cons comme HADOPI ( je vomit ). Car à la différence de Radiohead, par exemple, qui s'est construit pendant quinze ans avec  une maison de disque avant de lui cracher dessus, les jeunes anglais de WY LUF ont eux  une légitimité intacte, vierge. Ils ont leur propre modèle économique, ils contrôlent de A à Z tout ce qui touche de près ou de loin au groupe, allant jusqu'a choisir eux mêmes les salles ou ils désiraient tourner. Si certains y verront là un énième jeune groupe ayant déjà la grosse tête, ils se tromperont gravement. Le modèle choisit par le groupe est précurseur de ce que sera la musique dans les années à venir, indépendante et  libéré des maisons de disques qui pleureront en déposant le bilan.  
WY LUF ma bluffé, je l'avoue, et  à l'heure ou j'écris ces  lignes, je suis encore sous le choc. Ce qui frappe de premier abord, c'est le chant. La voix est éraillé, torturé, rauque, ça hurle plus que ça chante. Si on est un peu  frileux  à l'écoute des deux première pistes, c'est pour mieux se manger le retour de flamme dans la gueule  pour la suite. Musique entraînante, simple, résolument Pop-Rock mais avec un truc en plus, l'orgue peut être ? L'instrument est présent sur beaucoup de chansons de ce premiers effort.  C'est le syndrome Peter Pan qui frappe encore, les chansons sont marqué du sceaux de l’innocence, de l'enfance qu'on refuse de quitter, et en même temps, d'une sourde mélancolie qui donne ce côté réussit. C'est la le tour de force que réussit le groupe, faire des chansons qui s'écoutent dans tout les cas de figures. si vous  êtes tristes, cet album vous rendra encore plus triste, si vous êtes heureux, il vous arrachera un sourire béat. Je le dis pas souvent et ne le répéterais encore moins, mais VOUS DEVEZ écouter cet album, si vous aimez la musique en général, si vous êtes un hypster à la recherche du truc  indé du moment, simple amateur de rock à la Arcade Fire ou que sais je encore ? De l'aveut de ceux qui ont eux la chance de les voir en concert, WY LUF ne renferme pas en son sein les  meilleurs musiciens du monde, mais peut être ceux qui joue le plus vrai, avec le coeur, et par les temps qui court, c'est plutôt rare. Pour moi, le meilleur album de 2011, c'est dit.




Pays/territoire : Manchester, Royaume-Uni
Posted in , , , , , . Bookmark the permalink. RSS feed for this post.

Leave a Reply

The Black Box 2010 - 2015. Powered by Blogger.

Search

Swedish Greys - a WordPress theme from Nordic Themepark. Converted by LiteThemes.com.