Purity Ring - Shrines



2012
4AD

Purity Ring (anneau de pureté) est un des disques les plus interessant que j'ai eu le plaisir d'écouter cette années. Corin Roddick (21 ans, composition) et Megan James (24 ans, chant et paroles) , deux jeunes canadien réunit autour d'un intérêt commun. Lui compose la musique, un jour, il se rencontre via  des amis commun , il veut qu'elle chante sur ces musique, elle accepte. Pour se faire , rien de plus simple, ils ne se verront jamais ,s'envoyant  paroles et musique via courriels. Eux même décrivant le principes du groupe de rock classique à cinq membres comme un concept dépassé, non sans raison. Si il est possible de faire  de la musique sans se voir, pourquoi s'emmerder à répéter dans le garage le week end quand il suffit de s'enregistrer et d'envoyer tout ça aux autres  pour qu'ils l'intègre à leurs propres morceaux. A n'en pas douter, il y a matière à débat.

Mais revenons un peu sur l'album en lui même, qui ce  présente sous la forme du LP classique de onze chansons  pour une durée de 38 minutes. Au programmes, des synthé éthérés et vaporeux calé sur des rythmiques hip hop, un soupçon de dubstep et de la reverb. Le chant de  Megan n'est jamais bien violent, la voix se fait narrative, racontant  une histoire au fil des paroles. Au final un album très bon, bien que pas totalement révolutionnaire, mais je paris quand même qu'il la mettront par derrière a The XX dans les tops de fin d'années !

8/10

Posted in , , , , , , . Bookmark the permalink. RSS feed for this post.

Leave a Reply

The Black Box 2010 - 2015. Powered by Blogger.

Search

Swedish Greys - a WordPress theme from Nordic Themepark. Converted by LiteThemes.com.