Japandroïds - Celebration Rock

2012
Polyvinyl Records
Spotify | Deezer | Bandcamp | Web










Il y à quelque chose d'urgent dans la musique de Japandroïds, quelque chose comme un sentiment de course contre la montre, de lutte à mort contre le temps. Car c'est bien de cela qu'il est question ici, d'urgence. Huit chansons, trente cinq minutes. C'est court, c'est clair. Ça déborde d'une énergie  brut, ça vrille les tympans, ça fait du bruit, c'est vivant, jamais plus vivant, un peu comme quand ont avaient dix huit ans et qu'on se sentait invincible après avoir bu une demi bouteille de Jack's Daniel. Celebration Rock est un hymne à la jeunesse, à la vitesse, aux guitares saturées façon garage. C'est le fist fucking  musical adressé par les deux membres du groupe au temps qui passe. Car si le combat est perdu d'avance, ce qui le rend plus beau encore, on a peu de choses a perdre, alors vivons  pleinement, tout du moins efforçons nous d'y arriver. Cette course contre la montre elle commence au Canada, non loin de Vancouver, le pied sur le plancher à travers la trans canadian hightway, et avec cet album dans le lecteur cd, juste assez longs pour se fumer trois clopes et boire un café en klaxonnant, l'écume aux lèvres.
Au delà du délire, quel album ! Quelle fraîcheur ! Quelle énergie dans ce deuxième opus du groupe ! J'ignore si je subit encore le contrecoup de huit heure de musique de merde du 31 de l'an, mais j'adore, des fois quand c'est fun il n'y à pas  besoin d'en rajouter trop.


Pays/territoire : Vancouver, BC, Canada
Posted in , , , , , . Bookmark the permalink. RSS feed for this post.

Leave a Reply

The Black Box 2010 - 2015. Powered by Blogger.

Search

Swedish Greys - a WordPress theme from Nordic Themepark. Converted by LiteThemes.com.