Little Reviews - Message personnel

C'est avec tristesse que j'ai appris aujourd'hui, la disparition du responsable du blog  Little Reviews  suite à une longue maladie.
C'était l'un des premiers blogs que j'ai commencé à fréquenter assidûment avant d'avoir envie de lancer le miens. C'était une source  inépuisable  de découvertes et de coup de coeur et je vais regretter amèrement ses chroniques pertinentes et ses découvertes.
Je ne le connaissais pas personnellement, je ne l'avais jamais rencontrer, mais sa dévotion pour la musique forçait le respect, et je trouvais en lui un modèle pour ma propre page.
Bien que je doute qu'ils passent  un jour par ici, je tiens à faire part à sa famille et ses amis de ma tristesse et leurs présenter mes anonymes condoléances, en leurs souhaitant d'être fort dans l'épreuve qu'ils traversent en ce moment.
Ci-joint le le communiqué posté sur le blog, que je vous invite à visiter au plus vite si ce n'est pas déjà le cas.




"Ici s'arrête l'animation de cette page et celle du blog Little Reviews. 
Marc, alias MMarsupilami pour les amateurs d'images et de musique qu'il fréquentait en ligne, est parti pour un autre voyage, ce mardi 21 mai 2013 à 18h00. 
Il était journaliste, écrivain, critique musical, médiatique, historique et critique tout court. Il était photographe, poète, humoriste, jardinier, VTTiste, « globe trotter ». Il était dénicheur de pépites musicales, découvreur d'aurores et créateur de moments magiques qu'il aimait tant faire partager à ceux qui avaient son amour et sa confiance. Il était papa-poule, mari, fils, frère, ami plus attentif aux besoins d'autrui qu'aux siens. Il fut sacré expert en bolognaise et champion universel au Pictionary. 
Mais il n'a jamais recherché les vains honneurs car il était un homme entier, un homme fondamentalement honnête et soucieux d'être juste, un homme soucieux surtout d'être fidèle à ses idées comme à ceux qu'il a aimés. Un homme libre ! Vivre avec simplicité et justesse fut pour lui un art pratiqué à chaque instant, et jusqu'au bout de la maladie. 
 L'art de vivre est celui de faire des choix. Il est parti dans une sérénité aussi limpide que son âme, et entouré d'êtres aussi fidèles qu'aimants. Nous qui vivons, prendrons exemple sur sa curiosité."

Bookmark the permalink. RSS feed for this post.

Leave a Reply

The Black Box 2010 - 2015. Powered by Blogger.

Search

Swedish Greys - a WordPress theme from Nordic Themepark. Converted by LiteThemes.com.