Fog Lake - Virgo Indigo
























2014
Orchid Tapes
Bandcamp 

Fog Lake, c'est mon style de héro musical. Un type volontairement en retrait, dont  on ignore tout ou presque, Aaron Powel est le nom de cet astre brillant du diy, il vie sur une île, et puis c'est tout, point barre. Non pas qu'en s'en foute de savoir d'ou il vient, et encore. Je dis juste qu'un type capable de pondre un album mélangeant dream pop, shoegaze et ambient comme ça mérite qu'on s'y intéresse un peu, et qu'on veille bien tendre une oreille curieuse et neutre vers ce diamant brut, vers ce lac embrumé, alors que le soleil se lève.
Fog Lake se pose en digne héritier de l’indétrônable Sparklehorse , et à n'en pas douter, à bien écouter, on y entendra, entre deux morceaux de bravoure pop, de lointain échos de Pavement. Le mec s'y connait, il est doué, il dispose d'une inspiration et d'un talent pour mettre en musique ces petits moments triste de la vie, de la langueur de l'amour à sens unique jusqu'a ces matins ou l'on reste suspendu à la fenêtre de  la cuisine, regardant dehors, perdu dans nos pensées. Virgo Indigo est un baume contre tout cela, en même temps qu'il provoque ces sentiments, il vous aidera  à vous les approprier et à n'en garder que le meilleur. Maintenant, allons nous promener sur les rives de ce lac, si vous le voulez bien.

Posted in , , , , , . Bookmark the permalink. RSS feed for this post.

Leave a Reply

The Black Box 2010 - 2015. Powered by Blogger.

Search

Swedish Greys - a WordPress theme from Nordic Themepark. Converted by LiteThemes.com.