Cloud Nothings - Here And Nowhere Else
























2014
Wichita Recordings
Deezer | Spotify | Web

Deux ans après Attack On Memory, Dylan Baldi, chanteur et tête pensante de Cloud Nothings revient aux affaires avec Here And Noxhere Else. Si le précédent opus était inscrit dans l'urgence, la panique et le malaise, comme l'avouera Baldi lui même, ce dernier album lui, semble moins centré autour des affres de son leader. Parisien depuis deux ans, le chanteur s'est permis une  ouverture au monde dans l'écriture de ses paroles. Le résultat est un album moins tranché, légèrement plus joyeux. La recette reste quand même là même, des chansons rapides, des riffs de guitares incisifs nourrit d'énergies punk et grunge, un chant toujours un peu borderline qui alterne hurlements et cris, une voix qui raconte. Un album très bref, sans aucun temps mort, énergique et implacable, d'une demi heure tranché, un brûlot qui prouve que Cloud Nothing n'a rien perdu de sa morgue et de sa hargne. Toujours prompt à sortir les dents. La généalogie avec son prédécesseur est évidente, bien que plus mature, et pourrait en être la suite, sinon la continuité logique. Fidèle à lui même, Baldi à sorti l'album qu'on attendait qu'il sorte, ni plus ni moins, et s'en sort avec brio.

Posted in , , , , , . Bookmark the permalink. RSS feed for this post.

Leave a Reply

The Black Box 2010 - 2015. Powered by Blogger.

Search

Swedish Greys - a WordPress theme from Nordic Themepark. Converted by LiteThemes.com.