Weeknight - Post Everything
























2014
Hand Drawn Dracula
Bandcamp | Deezer | Web

Des vapeurs brumeuses de NYC sous la pluie d'Avril, aux salles de concerts enfumées ou résonne ce son particuliers, chaud, qui prend aux tripes et qui retourne la tête, des grandes avenues trop éclairées ou l'inconnu marche sans vraiment savoir ou il se rend, jusqu'aux caves squattées par des commandos de musiciens indépendants, dynamitant l'ordre établis en ourdissant des complots pour prendre le contrôle du monde. Un monde peuplé de la triste réalité et de freaks en marge du systême stockant des armes à feu en vu de la fin du monde.
La ou un homme et une femme, armés de leurs synthétiseurs, s'emploient à écrire les meilleurs chansons du monde tout en voulant remettre un certain type de new wave ( new new wave ?) au gout du jour. Un artwork bi chromatique, indéfinissable, ou l'on devine peut être une chaîne de montagne, on prend de la hauteur, tout écoutant ce disque, triste, une fois de plus, mais beau, quand même.


Posted in , , , , , , . Bookmark the permalink. RSS feed for this post.

Leave a Reply

The Black Box 2010 - 2015. Powered by Blogger.

Search

Swedish Greys - a WordPress theme from Nordic Themepark. Converted by LiteThemes.com.