Zeromancer - Bye Bye Borderline
























2013
Trisol
Deezer | Spotify | Web

J'ai pas écouter les autres albums, je tient  à le  préciser avant de commencer, histoire de dissiper les malentendus. J'ai pas écouter et j'ai pas vraiment envie, c'est juste qu'un jour, je suis tomber dessus, l'année dernière, et que depuis, il m'arrive de le ré écouter régulièrement, surtout le soir, tard, et ce soir, donc.
J'ai lu pas mal de commentaire un peu déçu sur cet album, par rapport aux précédents, une fois de plus, je n'en sais absolument rien. Le fait d'aimer un album dépend de la sensibilité de chacun, moi, je l'ai aimé, tout content d'avoir découvert ce groupe, et peut être qu'un jour, je vais écouter les autres et m’apercevoir des faiblesses de celui ci.
Mais j'en doute sincèrement, l'album avec lequel on découvre un groupe reste toujours à part dans nos coeur. C'est pour ça que j'aime "With Teeth" de NIN, ou "The Chronicles of Life and Death" de Good Charlotte, je les aime sincèrement, différemment, mais je les aimes quand même. 
Aussi, il est bon de se rappeler que la musique est  toujours une histoire de ressenti, avant tout. Avant d'analyser la musique, de décrypter les paroles, ce qui frappes en premier, c'est l'émotion brute qu'il vous  procure, toujours.
Cet album ma beaucoup plut, énormément même, ce mélange d'indus et de clavier cold wave, ces pianos intempestif, parfois kitch, ouais oauis, kitsch. Ces ambiances sombre ou malgré tout l'espoir est toujours à porté de main, l’enchaînement des chansons superbes, l'émotion dans la voix, j'ai tout aimé, basiquemment, et continu de me plaire au fil des écoutes répétées en boucle tout au long de la nuit. 



Posted in , , , , . Bookmark the permalink. RSS feed for this post.

Leave a Reply

The Black Box 2010 - 2015. Powered by Blogger.

Search

Swedish Greys - a WordPress theme from Nordic Themepark. Converted by LiteThemes.com.