Spoon - They Want My Soul
























2014
Anti/Epitaph
Deezer | Spotify | Web

Spoon est le genre de groupe qu'ont attend avec impatience à chaque sorti d'album. Avec régularité, depuis plus de dix ans.
Je l'ai découvert avec "Ga Ga Ga Ga Ga", en 2007, et je n'ai jamais lâché depuis. Possédant un sens de la mélodie élevé et une capacité à se renouveler peu commune sans perdre son âme, il tient une place à part dans le monde du rock indé.
Cette fois, ils reviennent avec "They Want My Soul" ,dix chansons et presque quarante minutes ou rien , mais alors rien, n'est à jeter.
Que ça soit l'introductif "Rent I Pay" , chanson rock basique dans le pur style Spoon, emmené toujours avec brio par la voix éraillée de Britt Daniel, qui semble traversé le temps sans perdre une octave de talent. Ça pourrait tout aussi bien être les claviers électronique discrets de "Inside Out", de "New York Kiss" et d'"Outlier" qui feraient penser à Klaxons, mais avec plus de talent , et même le piano fou de "Rainy Taxi" , si vous voulez savoir.
Sans  oublier bien sur, le retour à la base avec "Do You" , chanson au refrain doux amer digne d'une série télé, la ballade "Knock Knock Knock" , avec ses passages sifflés et ses effets imbriqués parfaitement dans la structure de la chansons sans jamais être de trop, voir même ses chœurs lointains, noyés dans un déluge de saturations. 
Çà fait plaisir d'écouter un album de ce genre, trop rare. On est en face d'une pièce rare, bourrée de talent, qui raconte  une histoire douce et triste, une bande originale pour la vie et ces instants qu'ont croient échappés d'un film. 
Ça commence à bien faire, ces assauts perpétuels sur le podium  qui n'est que dans cinq mois.

Posted in , , , , . Bookmark the permalink. RSS feed for this post.

Leave a Reply

The Black Box 2010 - 2015. Powered by Blogger.

Search

Swedish Greys - a WordPress theme from Nordic Themepark. Converted by LiteThemes.com.