Marketa Irglovan - Muna
























2014
Anti/Epitaph
Deezer | Spotify | Web

Digne d'une bande originale de film, le deuxième album solo de la jeune musicienne et soliste tchèque se démarque du lot par  une sensibilité et une douceur exacerbés. Tout au long des cinquante et une minutes de l'album, les talents de la pianiste ne cesse de m'étonner, cette force tranquille et cette capacité à émouvoir l'auditeur me laisse pantois. Et même si certaines chansons traîne parfois en longueurs, on ne saurai critiquer la voix unique et les harmonies, arrangement et composition qui parsèment l'album du début à la fin. C'est beau, c'est souvent triste, mais c'est presque tout le temps réussi et ça augure le meilleur pour la suite de la carrière de Marketa Irglovan. A suivre.

Posted in , , , , . Bookmark the permalink. RSS feed for this post.

Leave a Reply

The Black Box 2010 - 2015. Powered by Blogger.

Search

Swedish Greys - a WordPress theme from Nordic Themepark. Converted by LiteThemes.com.