Rob Cantor - Not A Trampoline
























2014
Rob Cantor Music
Deezer | Spotify | Bandcamp | Web

Mais, comment je peut passer à chaque fois à coté des meilleurs albums de bandcamp, pourtant, avec le temps que j'y passe...
Bref! Bah Rob Cantor, c'est mon nouveau chouchou, c'est mon nouveau de coup de coeur  musical (j'en ai un toute les semaines, en moyenne).Rob, c'est un mec tout seul, il compose, écrit, enregistre, homme orchestre de talent. Et je le soupçonne d'être derrière cette énigmatique pochette d'album, peut être une référence caché à Magritte ? 
C'est que le bonhomme ne manque pas d'humour, menant sa barque tranquillement au gré des courants sans trop s'en faire. Rob, c'est un type plein d'humour, qui se prend la tête, le type qui fait le pitre en soirée et qui bidonne toute l'audience. Rob, c'est un mec bien.
Pour son premier album, il a déversé toute son inspiration dans un album d'electro-pop solaire teinté de folk. On passe du coq à l'âne, les sujets traités sont léger, on y parle souvent de la vie, et d'amour, un peu du temps qui passe, et de ces petits moment de solitude  ou l'esprit se libère et d'ou nous viennent parfois des fulgurances philosophique qu'ont s'empresse d'oublier par la suite. 
Donc, sans se prendre la tête, dans le soleil déclinant de se samedi après midi, je ne saurais vous conseillez trop d'écouter cet album, c'est vraiment trente six minutes de bonheur.
Et puis ça change un peu du dernier Kishi Bashi qui ne m'a pas emballé  plus que ça. 


Posted in , , , , , . Bookmark the permalink. RSS feed for this post.

Leave a Reply

The Black Box 2010 - 2015. Powered by Blogger.

Search

Swedish Greys - a WordPress theme from Nordic Themepark. Converted by LiteThemes.com.