Courtney Barnett - Sometimes I Sit and Think, and Sometimes I Just Sit

























2015
House Anxiety/Marathon artists
Deezer | Spotify | Bandcamp | Web

Courtney Barnett, débarqué d'Australie pour tout défoncer sur son passage, à grand renfort de riffs abrasifs et de percussion énergiquement instable.
Avec son nom qui ressemble  à celui d'un flingue, avec cette musique Rock issue du garage, s'inspirant au passage autant du punk que du blues (parfois), avec cette dégaine, ce gros son Fuzz qui fait trembler les murs, avec cette voix qui chante d'une façon "je-chante-mais-au-fond-je-m'en-bat-les-couilles" mais qui fonctionne parfaitement. De plus, c'est bien écris, bien composé et pêchu à souhait, même les ballades (Small Poppies, Kim's Caravan) se teintent d’énergies. Le reste est au niveau et le résultat bien homogène s'écoute de bout en bout sans jamais que l'on ressente de l'ennuie.


Posted in , , , , , , . Bookmark the permalink. RSS feed for this post.

Leave a Reply

The Black Box 2010 - 2015. Powered by Blogger.

Search

Swedish Greys - a WordPress theme from Nordic Themepark. Converted by LiteThemes.com.