Son Lux - Bones

























2015
Glassnote Entertainment Group LLC
Deezer | Spotify | Bandcamp | Tumblr

Un nouvel album de Son Lux, c'est toujours un moment attendu. La qualité de ses compositions surpasse toujours la concurrence et laisse l'admirateur que je suis toujours bien sur le cul, comme on dit.
Bones fait parti de ces albums à ambiances marquées. Ça appuie toujours sur quelques boutons dans mon cerveau pour me faire perdre le contrôle de mon ressenti. Même recette, même succès : Des voix hantées et sensible, un collage d'instruments, de milliers de petits bouts de sons, quelques distorsions, beaucoup de claviers, une rythmique arythmique, des break inattendu et encore des centaine de détail qui fabrique cette musique unique. Et toujours cette impression d'urgence qui prévaut, cette ode  à la vie qui coule entre nos mains. Un talent certain et une maestria dans l’interprétation, certain parle déjà du nouveau David Bowie, sans doute à cause du timbre de la voix du chanteur, qui rappelle parfois son vénérable ancêtre musicale.
De la triste au triomphe de la vie, c'est toujours avec le même plaisir qu'on retrouve le new-yorkais, cette fois bien entouré tout de même, puisque presque chaque piste s'est vue attribuée pléthore de cœurs masculins et féminins, eux mêmes triturés, coupés puis ré assemblés selon les lubies du compositeur.
Peut être plus épurés que ses prédécesseurs, cet album risque de se tailler la part du lion sur scène ou chaque composition devrait trouver sa place aisément au milieux des anciennes, plus baroque et musicale. Sans aucun doute un des très grand succès de cette année.


Posted in , , , , , , , . Bookmark the permalink. RSS feed for this post.

Leave a Reply

The Black Box 2010 - 2015. Powered by Blogger.

Search

Swedish Greys - a WordPress theme from Nordic Themepark. Converted by LiteThemes.com.