Bob Mould - Beauty & Ruin
























2014
Merge Records
Deezer | Spotify | Web

Non je connaissais pas Bob Mould avant cet album (le quatorzième), je ne connais pas sa discographie, ni ses groupes annexes. J'apprend que c'est un pote à Dave Grohl, qu'il à inspiré Nirvana, les Pixies, Sonic Youth et Dinosaur Jr, rien que ça. Par contre, cet album me donne furieusement envie de fouiller dans la discographie du monsieur. L'album ? Ho bah, un album de pop-rock 90's honnête, bien composé et pas chiant, qui bouge pas mal, qui louvoie entre les clichés du genre, le truc qui donne irrémédiablement envie de secouer la tête, qu'on se repasse volontiers en boucle tant il regorge de pépites pleine de bonne humeur.
On me signal dans l'oreillette que que si je veut explorer la discographie du bonhomme, il faut que je m'y mette tout de suite, parce que c'est une tuerie.
A bientôt.




Posted in , , , , . Bookmark the permalink. RSS feed for this post.

Leave a Reply

The Black Box 2010 - 2015. Powered by Blogger.

Search

Swedish Greys - a WordPress theme from Nordic Themepark. Converted by LiteThemes.com.