Angelo De Augustine - Tomb

























2019
Asthmatic Kitty Records
Spotify | Bandcamp

Fan de la première heure de ce californien, j'ai écouté à chaque fois ses albums avec un ravissement 
toujours croissant. Il est, avec Sufjan Stevens (qui reste le meilleur sans comparaison dans ce genre) , de ces compositeurs dont les albums restent dans mon téléphone pendant très longtemps, et que j'écoute tout aussi longtemps. Cette pépite pop faussement simpliste, composé avec brio, propose aussi bien l'utilisation de claviers, de guitares et de boite a rythmes et d'un piano léer. Sublimé, comme habituellement, par cette voix si sensible quand il s'agit d'aborder des sujet sérieux. Une voix douce et fraiche qui semble sur le point de se briser à chaque instant, éclatante d'honnêteté et surement une des plus belle du genre. D'ors et déjà, je sais que je  l'écouterais très souvent, je sais que ce disque vas me coller aux oreilles pendant de nombreuses semaines voir des mois. il est de ces disques qui colle parfaitement quelque soit l'humeur du moment , entre mélancolie et bonheur simple. Indispensable.  

Posted in , , , , , | Leave a comment

Holy Fawn - Death Spells

























2018
Whelmeds Records
Spotify | Deezer | Bandcamp

Au mois de janvier j'effectue à marche forcé un rattrapage de tout ce que j'ai loupé de l'année d'avant. Comme je ne  peut pas parler de tout ce que j'écoute sous peine d'écrire vingt heures sur vingt-quatre, il me faut faire un choix. Dernièrement, je me suis longtemps arrêté  à l'écoute de Holy Fawn et de leur album "Death Spells". Ceux qui fréquente ce blog régulièrement (à part moi), savent que si j'aime la musique death métal et affilié, j'ai une marge de tolérance très étroite entre les groupes qui propose une certaine musicalité et ceux qui sont dans le hurlement primaire et une musique  à la frontière de l'audible. Ma limite se situe vers Deafheaven , ce qui me propulse aux yeux des puristes dans une catégorie entre la sous merde qui supporte pas la vrai musique et le hipster en mal d'émotion. C'est vexant, mais c'est comme ça. Que le chant soit brutal, mais que le musique le soit moins, ou bien le contraire, c'est tout.
Si je digresse c'est pour poser le décor. Holy Fawn n'est pas le groupe le plus violent qui soit, leurs chant n'est pas plus impactant qu'un autre, ils se situe bien dans la limite, et même en deçà. Ils proposent  une musique qui navigue entre post rock, musique ambient et métal atmosphérique (doom ?) . C'est infiniment triste et beau, c'est parfait pour cette grisaille merdique qui sert de météo.

Posted in , , , , , , | Leave a comment

Victor Novak - From Dusk To Dawn

























2018
Pitch The Noise Records
Spotify | Deezer | Bandcamp

Victor Novak est un musicien de formation classique, joueur de violon, dont le désir est de marier ses influences classiques à une musique électronique riche en émotion. Si ce n'est guère le premier à entamer cette démarche, il convient de se pencher sur ce disque justement pour ce fameux violon. C'est une musique très expressive, qui prend son temps, presque narrative. Une ambiance brumeuse de musique ambient sublimé par un violon qui semble raconté une histoire. C'est presque de la techno, avec des rythmes synthétiques très marqués, à l'instar de ce "Wrecking" métronomique et martelé comme le pas d'un régiment qui défile, ou bien encore "Near Dark" qui m'évoque sans trop savoir pourquoi le fait de regarder un paysage depuis l'intérieur d'un train en marche. C'est très beau, propice à l'imaginaire et ça s'écoute assez rapidement pour ne pas en avoir marre. A écouter si vous êtes passés à coté en 2018.

Posted in , , , , , , | Leave a comment

Vennart - To Cure A Blizzard Upon A Plastic Sea

























2018
Vennart Limited
Spotify | Deezer | Bandcamp | Web

Dans l'interminable série des disques qu'on à pas eu le temps ou l'énergie d'écouter en 2018, figure celui ci en bonne place. Mike Vennart est l'ancien chanteur du groupe Oceansize, dont l'album "Everyone Into Position" figure parmi mes dix albums préféré de tout les temps. Après l'implosion du groupe en 2013, Mike Vennart se lance dans une carrière solo plutôt réussis après un premier album en 2015. "The Demon Joke" semble réussit, même s'il semble se chercher  un peu, comme le cul entre deux chose. Comme il s'agit d'un album de transition, je me permet d'être magnanime avec ce dernier, il contient de très bonnes chansons et de très bonnes  idées.
Mais c'est bien le dernier qui nous intéresse. "To Cure A Blizzard Upon A plastic Sea" sort fin 2018 après un long processus d'enregistrement abondamment informé par Mike Vennart qui fait son auto promotion en utilisant la force des réseaux sociaux tout au long de  l'enregistrement. Il accouchera de ces dix chansons pour presque une heure de durée.
Il m'est impossible de ne pas faire le parallèle entre Oceansize et cet album. "Everyone Into Position" est un disque que j'écoute au moins une fois par mois depuis dix ans. L'idée est là, de même que la patte de Vennart. On est sur un disque plus abouti, varié mais cohérent qui louvoie entre rock progressif, math rock et quelques étincelles psychédélique. C'est un album équilibré qui ré utilise tout ce qui à fait  le succès d'Oceansize avec  beaucoup d'intelligence et sans tomber dans le pastiche mou (n'est ce pas les frères Gallagher ?)  En fait, cela ferait même un excellent disque d'Oceansize, si ce n'étais malgré tout un je ne sais trop quoi de différent qui le sauve et le sublime. On recommande donc vivement l'écoute de ce disque et on supportera volontiers Mike Vennart dans le futur si ces prochains disques sont de la même fibre que celui ci. 


Posted in , , , , , , | Leave a comment

Malo - Old Soul EP

























2018
Paradigma
Spotify | Deezer | Soundcloud

On à  déjà tout dit sur ce genre de musique "rétro futuriste". Un passé musical fantasmé à base de clavier et de basse électronique, de rythmes lent, downtempo, propice à la narration. Un futur fantasmé lui aussi, du moins le futur tel qu'on se l'imaginait il y a quarante ans. Un monde à la Cyberpunk 2077, à la Blade Runner et son éternel pluie d'automne. Un monde qui interroge sur le sens même de l'humanité. On a déjà tout dit ou presque sur ce genre musical. Cet EP de Malo n'est ni meilleur ni moins bon que les productions du genre. Mais en ce sens  ou il raconte une histoire, il est parfait.

Posted in , , , , , , | Leave a comment
The Black Box 2010 - 2018. Powered by Blogger.

Search

Swedish Greys - a WordPress theme from Nordic Themepark. Converted by LiteThemes.com.