Seasick Steve - You Can't Teach An Old Dog New Tricks (2011) [9.5/10]


Seasick Steve, un peu un ovni du blues en ces temps ou la production musical est saturé de claviers pas toujours très seyant. Tout petit, le jeune steve passe son temps à écouter de la musique, du blues notamment. Il va grandir bercé par ces histoires de vagabondage dans la nature, et grand bien lui fera, car  il quittera le domicile familial avant ses quatorze ans ! Survivant  grâce à de petits boulots, il réussit tant bien que mal à s'en sortir, tout juste. Car Steve ne compte plus ces passages en taule, ni toutes ses  nuits passez à dormir dans le caniveau, et toute ses expériences nourriront  une  musique riche, très riche, un Blues propulsé par un énième revival sur le devant de  la scène. Mais honnêtement, quand on fait une  musique pareil, on se fout bien de savoir si le blues est à la mode  ou pas. C'est intemporel, ça parle  à tout le monde, tout le monde  y trouve son compte. 
Car la musique de Seasick Steve s'écrit dans des morceaux de nuit, c'est l’Amérique des 70's qui respire ici aux sons des  guitares et d'une voix éraillée, blessée, mise  à rude épreuve par la vie en général. A force de travail, le bonhomme finira par crée son propre studio et s'installer  à Seattle, ou pour l'anecdote , il rencontra Kurt Cobain. Maintenant, écoutez cette guitare si simple, si basique, mais qui remplir tout l'espace qu'on lui donne par la simple volonté des doigts du bonhommes, allez, et laissez vous conquérir.





Pays/territoire : Seattle, État de Washington, États-Unis
Posted in , , , , , . Bookmark the permalink. RSS feed for this post.

2 Responses to Seasick Steve - You Can't Teach An Old Dog New Tricks (2011) [9.5/10]

Leave a Reply

The Black Box 2010 - 2015. Powered by Blogger.

Search

Swedish Greys - a WordPress theme from Nordic Themepark. Converted by LiteThemes.com.