Gonzales - The Unspeakable Chilly Gonzales (2011)

Bienvenue dans un univers. Celui de Chilly Gonzales, ou plus simplement, Gonzales, pianiste surdoué et connu du grand public pour ses collaborations diverses avec Philippe Katerine, pour avoir battu le record du monde du plus long concert (27 heures et 3 minutes) ou via "Working together", petit tube pop utilisé pour illustrer la publicité d'une célèbre marque de sandwich, dont on se souvient surtout du goût.
Vous connaissez? Bien. Vous pouvez oublier. Avec "The Unspeakable Chilly Gonzales", le canadien dévoile un monde sombre, centré sur son propre ego. L'orchestration accompagne son rap (oui) d'une manière parfois discrète, prolongeant le sentiment de voyage dans son propre esprit.
L'ensemble est assez sombre et fait parfois énormément penser à ... Eminem. Dire ceci peut sembler curieux dans un premier temps, pourtant, à l'écoute de Self-portrait, on imagine aisément le (ex) blondinet de Détroit en train de chanter cette merveille, qui trouverait sa place sur The Eminem Show sans grande difficulté.
Ce n'est pas de Matters dont il est pourtant question ici mais de Gonzales, artiste qui, refusant d'entrer dans les cases, n'a visiblement pas fini de montrer l'étendu de son talent.


Posted in , , , , , . Bookmark the permalink. RSS feed for this post.

Leave a Reply

The Black Box 2010 - 2015. Powered by Blogger.

Search

Swedish Greys - a WordPress theme from Nordic Themepark. Converted by LiteThemes.com.