Spielbergs - This Is Not The End

























2019
By The Time It Gets Dark Records
Spotify | Deezer | Bandcamp | Web

Mieux et bien mieux inspiré que ce que j'écoutais il y à quinze ans, quand j'avais la moitié de mon âge. Il faut dire qu'a l'époque j'écoutais tout et n'importe quoi comme une éponge. Si je digresse en remontant le temps, c'est pour mieux comparer. Clairement, Spielbergs est un groupe énorme qui en impose. Non pas tant par leurs originalités, après tout, on à déjà entendu ce mélange d'alt-rock et d'indie/emo. L'album fait le grand écart entre l'envie de tout laisser tomber pour sombrer et l'impérieuse envie de bouffer un connard à grand coup de manche de pioches, mais un par seconde, pendant plus de trente minutes, c'est aux choix. C'est plein d'énergie un peu nihiliste mais reste, en fin de compte, sur une note positive.
 Leur force est de pousser le genre dans ses derniers retranchements  pour en tirer le meilleur. Qu'il s'agisse d'une balade "Familiar", avec cette longue monté en puissance, crescendo jusqu'à la libération, ou bien ce "4 AM" , véritable rouleau compresseur pop/punk qui balaye tout et bien plus sur son passage dans une furieuse décharge sonore. 
Spielbergs fait son chemin depuis 2018 et devrait être un des groupes dont  il faut suivre la carrière avec attention, mais d'ors et déjà dans mes favoris de cette année, quelle claque !


Posted in , , , , , , . Bookmark the permalink. RSS feed for this post.

Leave a Reply

The Black Box 2010 - 2018. Powered by Blogger.

Search

Swedish Greys - a WordPress theme from Nordic Themepark. Converted by LiteThemes.com.