Selling - On Reflection

























2018
City Slang
Spotify | Deezer | Bandcamp


Qu'est ce qui aurait pu mal se passer, franchement, lorsque les moitiés de Gold Panda et Simian Mobile Disco décide de collaborer  pour composer un album ?
On connait le premier  pour animer la scène berlinoise depuis le début des années 10, tandis que le second est juste membre d'un des groupes les plus important de la musique électronique de ses dernières années. Résultat, une musique électronique qui penche vers une techno intelligente, aux sonorités variées et chaudes, mélange de claviers et de nappes synthétiques empilées pour le bonheur de l'auditeur. En neuf pistes riches et éclectiques, Selling fait le tour de la question et impose sa patte, très clairement. Reste à  espérer que ce premier efforts fera des petits, j'ai l'impression que les deux hommes en ont encore sous le coude. 

Posted in , , , , , , | Leave a comment

Goodbye Max - Goodbye Max

























2018
Bandcamp | Spotify | Soundcloud

Il y à quelque chose d'une infinie tristesse qui se dégage de la musique de Goodbye Max. Il y à différentes formes de peurs dans ces paroles, il y a des angoisses se posant sur une voix douce et brisée, comme écrasés par le poids de la vie. Il y a une guitare folk très simple et vrai, des doigts grattant quelques accords parfois hésitant, un synthé qui se pose pour accentuer l'ambiance mélancolique. C'est toute la force d'un EP de sept titres qui arrive en moins de vingt minutes à vous obligez à vous asseoir  pour réfléchir un peu. Un disque résolument triste et qui s'assume comme tel, qui parle du temps qui passe et de la peur d'oublier les choses importantes de la vie. Un petit bijoux.

Posted in , , , , , , | Leave a comment

We Hate You Please Die - Kids Are Lo-Fi


























2018
Soza & Kids Are Lo Fi Records
Soudcloud | Gonzaï

Ce disque gorgé d'énergie sauvage impactera la planète terre le 19 Novembre 2018. Cela sera sauvage et sale. L'épicentre se trouve présentement  à Rouen , dans ma Normandie adoré, preuve s'il en fallait encore qu'on sait encore y faire du crade mais classe, comme une semelle de rangers dans la gueule mais au gout de chewing-gum.On y dansera, on se jettera les uns sur les autres dans un grand n'importe quoi avec un léger gout de fin du monde. On saignera des  oreilles le sourire aux lèvres devant les feu de l'enfer et puis, avec un peu de chance, les  uns et  les autres repartirons en bonne compagnie pour le reste de la nuit. Ce qui est sur, en tout cas, c'est que j'ai pas finis de l'écouter celui ci. Parce que c'est un disque qui suinte l'honnêteté et le travail d'artisan. Parce que ça fait longtemps que je l'attendais et parce que j'ai le cafard en l'écoutant et qu'un album qui peut me faire ressentir ça c'est rare, surtout dans cette veine garage punk. D'ors et déjà dans mes meilleurs disques de l'année.

Posted in , , , , , , | Leave a comment

Melody's Echo Chamber - Bon Voyage

























2018
Domino Recording
Spotify | Deezer | Bandcamp

Cet été qui n'en finit plus de chauffer mes chats dans la pelouse me donne envie d'écouter des albums comme celui de Melody's Echo Chamber. Parce qu'il est léger, délicieusement foutraque et divers, d'une richesse sonore incroyable. Soit sept pépites de pop/rock psychédélique qui se marieront d'une façon plus que parfaite avec l'air du temps, surtout si comme moi, vous l'aviez loupé au mois de juin. Vous aimerez cette voix enchanteresse, douce et sensible, qui raconte des histoires qui font voyager, des histoires qui font aimer.

Posted in , , , , , , , | Leave a comment

Motorama - Many Nights

























2018
Talitres
Spotify | Deezer | Bandcamp | Web

J'ai vraiment très peu écouter les autres albums de motorama, j'ignore s'ils sont meilleurs ou pires, et j'avoue que je m'en fout. La logique voudrait que celui ci, le cinquième, soit moins bons que ses prédécesseurs. Cela fait une semaine que je l'écoute, et j'ai appris à l'aimer et à l'apprécier pour ce qu'il est, à mon avis : un très bon album. Le disque est assez bref et se décline en dix pistes pour un peu moins d'une demi heure de durée. L'ensemble est parfaitement cohérent, très propre, et superbement composé. On y retrouve toujours la même recette, un mélange de rock très léger, d'indie avec de l'écho et de claviers coldwave. Porté par la voix du leader Vladislav Parshin (ils sont russes), la musique de Motorama évoque tantôt une nature intacte et tantôt les questionnements et les errements de la nature humaine. Le disque fait mouche  à chaque chanson, n'est jamais redondant ni ennuyeux (difficile en moins de trente minutes me direz vous). Il m'a donné envie de m'intéresser à la discographie du groupe, ce à quoi je vais m'atteler au plus vite.

Posted in , , , , , , , , | Leave a comment
The Black Box 2010 - 2018. Powered by Blogger.

Search

Swedish Greys - a WordPress theme from Nordic Themepark. Converted by LiteThemes.com.