INDULGENT - NO DRIVE WILL TAKE YOU HOME

























2018
584478 Records
Spotify | Deezer | Bandcamp

Un album aussi bon que de rouler, toute musique à fond et feu éblouissant, sur une route tandis que la nuit tombe. C'est cliché ? La musique peut l'être, le ressentit aussi, sans que cela soit mal.
C'est le plaisir simple de l'écoute. Si j'aime, et j'adore même, qu'on me ballade et que l'on me trompe en musique, j'aime autant au moins me poser et écouter un disque sans avoir à réfléchir.
Se laisse porter, c'est apprécier cette production 100% fait main, ce son un peu sale caractéristique du rock garage, qui tire vers le punk rock sauce teenage, et surtout une voix chargé d'émotion, étendard vibrant d'un certain mal être et de toutes ces interrogations qui vous pourrissent la nuit, lorsque vous étiez adolescent. Ne pas écouter si vous êtes déjà déprimé ou bien sujet  à la mélancolie triste. Pour les autres, ont se replonge dans ses années lycées avec plaisir.

Posted in , , , , , , | Leave a comment

Ants Jeffares - Running On

























2018
697549 Records
Spotify | Deezer | Bandcamp | Soundcloud Web

Devinez d'ou vient l'un des meilleurs albums de l'année ? Vous n'y êtes pas du tout, il s'agit de la Nouvelle Zélande. Cette terre volcanique à la vie luxuriante abrite quelque un des meilleurs groupes du monde, pour peu qu'on se donne la peine de chercher un peu, et puis il y a aussi Ants Jeffares.

S'offrant le luxe d'une sortie ultra confidentiel, le compositeur, auteur, musicien et interprète est parti à l'assaut de l'Europe avec cet album ultra précis et pointu. Les fans de musiques mélangeant folk, alternative et rock un peu psych seront bien sur emballer par le travail de cet homme, et c'est le moins qu'ils pourraient faire. On est bien en face de ce genre d'album qui s'écoute du début à la fin dansu n silence contemplatif et qui nous arrache un "whaou" de circonstance, juste avant qu'on ne relance la lecture. Impossible de rester indifférent face à cette voix à la fois grave et fragile qui sublime les morceaux. Impossible de ne pas réagir face à cette pépite talentueuse, déjà dans mes favoris de l'année.

Posted in , , , , , | Leave a comment

No Blood - No Blood I & II

















































2018
Bandcamp

Aucune informations, rien, même pas une page facebook, un twitter. Qui que soit cet habitant de Minneapolis (et encore on peut mettre n'importe quoi sur son bandcamp), il à décider de partager uniquement sa musique, et de ne pas en faire la promotion, en aucune façon. C'est quelque chose que je respecte. A une semaine d'intervalle, deux albums, deux instrumentaux fortement orienté post rock et shoegaze, et une réussite à la clé. Même s'il ne ré invente pas les codes du genre, les amateurs apprécieront autant les harmonies et les mélodies que les moments plus assourdissant. C'est un album qui transpire littéralement le do it yourself, probablement enregistré dans une cave, un garage, ou bien une chambre. Comme quoi la réussite se fout bien des moyens !

Posted in , , , , , | Leave a comment

Sonoio - Fine


























2018
Dais Records
Spotify | Deezer | Bandcamp | Web

Quatre ans depuis que le single "Thanks For Calling" est laché l'ait de rien sur le net, et depuis plus rien. L'ultra prolifique Alessandro Cortini, qui opère dans cinq groupes, sort des albums en son nom propre et sous le pseudo de blindoldfreak,, compose, produit, donne des concerts en France et partout dans le monde. Bref, l'italien est un boulimique, brute de travail, qui possède en outre une colossale collection de synthé vintage, à une passion dévorante pour Buchla, une marque de synthétiseur modulaire aux possibilité sonore infinie. 

L'album est troisième sous le nom de SONOIO (que l'on peut traduire par "c'est moi"). Il se présente en neuf pistes pour une durée totale de tente cinq minute. On y retrouve ce qui fait la marque de fabrique du claviériste de Nine Inch Nails : Une musique électronique qui lance des pont entre le drone et l'ambient, et  une voix magnifique, sensible et touchante. 
Une fois de plus, on  y traite des questionnement de l'être humain sur la vie, la mort, l'amour mais aussi l'enfance, source d'inspiration inépuisable  pour le musicien. 
Mais c'est également le dernier album de Sonoio, comme l'indique Dais Records chez qui l'album est édité. C'est donc un plaisir doux amer à l'écoute de ce qui est déjà un diamant de  pop électronique.


Posted in , , , , , | Leave a comment

Christopher Tin - Offworld Trading Company OST


























2015
Tin Works
Spotify | Deezer | Web

On parle peu de musique de jeu ici. Pourtant, depuis des années, celles ci n'ont rien à  envier  au plus belles et énormes production hollywoodienne. Ce média, récent si l'on considère l'évolution de la technique, souffre encore d'une globale mauvaise image dans l'imaginaire collectif.
Certain toutefois tirent leurs épingles du jeu. Christopher Tin, c'est le génial compositeur qui allait se faire connaitre dans le monde entier en réalisant la musique de Civilization IV, et son titre introductif, "Baba Yetu", une chanson en swahili qui allait traverser le temps et devenir  un classique du jeu vidéo.
La musique d'Offworld Trading Company n'est pas comme cela. Le jeu, ou vous  incarnez des sociétés chargés d'exploiter les ressources de la planète Mars pour les vendre aux colonies terrienne. Il s'agit d'un jeu de gestion plutôt nerveux, précis, exigeant. Il se prête donc mal aux envolées lyrique auquel le compositeur américain est habitué.
Cela dit, pour un travail de commande, presque alimentaire, Christopher Tin va se révélé incroyablement  inspiré et habile.
Les mornes et rouges plaines martienne sont en effet propice à un type de  musique plus contemplatif qu'explosif.  Mêlant du classique dont il est originaire avec une approche plus électronique, il va parvenir à créer des plages d'ambiances formidable qui s'intégreront  parfaitement dans le jeu et renforcerons considérablement l'immersion du joueur.
L'enregistrement fait figure de curiosité dans la discographie du compositeur, plus à son aise, d'habitude, au commande d'un orchestre symphonique mais démontre toutefois de grandes capacités d'adaptation aux exigences d'un jeu pas forcément dans ses corde de prime abord. Une curiosité pour les amateurs de neo classique et de musique ambient.

Posted in , , , , , , | Leave a comment
The Black Box 2010 - 2018. Powered by Blogger.

Search

Swedish Greys - a WordPress theme from Nordic Themepark. Converted by LiteThemes.com.