Asylum - Alien Human Emotions


























2018
Cool Things Records
Bandcamp | Spotify

Il y a une énergie incroyable dans cette album. Une énergie venue du Punk dont on devine facilement l'affiliation, mais aussi d'un certain rock dit garage, un peu sale, un peu crachouillant, un peu lourd. Même quand le groupe se permet de digresser pour partir sur une petite ballade, c'est dans cet esprit bricoleur qui se ressent très bien à l'écoute. Voilà un groupe qui n'a pas eu peur de passer le cap du second album, je dirais même qu'en la matière, ils sont arrivé bruyamment, en portant des pack de bières et en enfonçant la porte avec tout la force de la jeunesse qui est la leurs. C'est une réussite totale pour ce quatuor qui étale sans complexe un album nerveux mais contrôlé, plein de très bonne idées et d'arrangements qui vous donnerons forcément envie de bouger sur votre chaise, ou bien ou que vous soyez. Quarante minutes de plaisir déjà en bonne place dans mes disques favoris de l'année !

Posted in , , , , , , | Leave a comment

Deafheaven - Ordinary Corrupt Human Love


























2018
Anti/Epitaph
Spotify | Deezer | Bandcamp | Web

Certains groupes, comme Deafheaven, ne cesseront jamais d'être bon. Énoncé comme ceci, ça pourrait paraitre prétentieux de ma part. Je les écoutes depuis le début, le tout début. J'ai été emballé instantanément par ce mélange de black, de trash et de progressif absolument  unique. Car, second fait, aucun groupe ne sonne comme Deafheaven. 
Une simple écoute à leur discographie suffira à vous en convaincre, j'en prend le paris. Ces californiens ont réussit à trouver une patte unique, presque un genre. Loin de faire l'unanimité, toutefois, ils ont bien sur leurs détracteurs, qui s'attaque moins souvent à la musique qu'au look des membres, c'est dire le niveau.
Après trois album violent mais maîtrisé, ciselé, remplis ras la gueule de bonne idées, les plus faignant auraient choisit de continuer  à exploiter le filon. Heureusement, toutefois, que l'un des mes groupes favoris à décider de ne pas le faire, et d'explorer une nouvelle facette de sa personnalité en intégrant quelques éléments mélodiques dans la noirceur de leurs composition. L'apparition fortuite d'un piano dans "You Without End" pourra surprendre, avant de convaincre, de même que le chant qui se fait légèrement plus audible, d'une collaboration féminine, et que dire des chœurs sur "Canary Yellow" ??? . Sinon, on est bien dans du DFH pur jus. Les chansons tirent en longueurs sans une seconde d'ennui, les composition ont clairement pris un virage progressif, avec de nombreux changement de rythme, des ponts, des refrains calmes sur des couplets ultra violent, bref, le groupe continu de surprendre l'auditeur au fil des sept pistes de l'album qui proposent une heure de musique qui passeront aussi vite que dix minutes. Absolument  indispensable.


Posted in , , , , , | Leave a comment

The Filters - Learning To Go Underwater


























2018
Bandcamp

Ho hey, après un petit silence ici pour cause de festival, j'aimerais vous faire découvrir ce groupe (rien à voir, je ne l'ai aient pas vues en live). C'est vraiment très frais, ce petit mélange de rock, de folk, très inspiré au niveau de la composition, avec ce qu'il faut de folie, qui s'équilibre avec un chant  mélancolique. C'est très léger, parfait  en sirotant quelques spiritueux pour se désaltérer. Personnellement je l'écoute pour la dixième fois et je ne m'en lasse toujours pas, il faut dire que je suis fatigué, et que j'en ai toujours pas marre. C'est également téléchargeable pour rien si vous le souhaitez, et une petite somme si vous souhaitez soutenir  un petit groupe vraiment sympathique. Vivement conseillé.

Posted in , , , , , , | Leave a comment

Death From Above 1979 - Outrage! Is Now


























2017
Last Gang
Spotify | Deezer | Web

Ho, ha, c'est le moment ou ma crédibilité s'en va, sous un déluge d'air basse et de headbang solitaire, transpirant toute l'eau de mon corps. Stakhanoviste de la batterie martelée jusqu'à la douleur, bonjour, vous  êtes au bon endroit. Amateur de grave, de basse rugueuse et graveleuse, putassière à souhait, aguichante comme le déhanché de ta sœur en boite de nuit, je vous en prie, prenez un siège, levez le au dessus de votre tête et brisez les vitres du bar ou vous vous trouvez. Ensuite, ce disque dans les oreilles, tout collant de sueur, fuyez la police et rendez vous dans l'antichambre moite et puante de l'enfer. Les bières son fraiche en revanche. Bisous.
Plus sérieusement pour finir, un très bon album, un peu moins sale, un peu plus mélodique, il est vrai, mais toujours aussi jouissif et qui tape dedans, défoule sévèrement. 


Posted in , , , , | Leave a comment

Dumb - Seeing Green

























2018
Mint Records
Spotify | Deezer | Bandcamp 

J'ai pas vraiment d'arguments convaincants à vous agiter devant le nez. C'est juste qu'en cherchant, c'est vraiment le truc qui m'a le plus emballé ce soir. J'aime que les chansons sonnent sales, j'aime la voix du chanteur, j'aime les instrumentations, j'aime que ça soit court, que ça ressemble parfois à des  ongles sur un tableau noir, j'aime tout ça. J'aime l'esprit du disque, sa fraicheur et son honnêteté. Il contient aussi quelques instants de bravoures qui m'ont arraché un sourire, de même que certaines idées mélodique audacieuse sans être novatrice. Donc si vous  êtes prêt à vous faire quelques minutes de bon punk/rock, cet album est fait pour vous.

Posted in , , , , , | Leave a comment
The Black Box 2010 - 2018. Powered by Blogger.

Search

Swedish Greys - a WordPress theme from Nordic Themepark. Converted by LiteThemes.com.