Paint Thinner - Hagioscope to the Heart

























2019
OBLEK
Spotify | Deezer | Bandcamp

L'idée, c'était de mélanger du rock psychédélique avec un chant froid post punk, en jouant avec une qualité garage rock, et ajouté quelques éléments emprunté au shoegaze. Voilà pour les superlatifs. Evidemment, cette éjaculations de dictionnaire ne suffit pas à rendre hommage  à la musique que Paint Thinner nous propose. Et ça fonctionne. Ça fonctionne d'autant plus avec cet orgue qu'on peut entendre sur certains morceaux, ça fonctionne même avec cette ambiance noisy, quand on étire les morceaux au delà de cinq minutes et que les guitares deviennent folles et se mettent  à hurler. Aidée par un duo basse guitare métronomique, le chant peut se faire métallique et froid, ou bien chaud et chargé de colère.  Le groupe s'amuse à nous perdre avec maints changements de rythmes, déviation, et pirouettes. Pour autant, ce n'est pas qu'un disque qui plane  à dix mille, tantôt triste, tantôt plus lumineux, la palette des émotions est passé en revue, et l'on se surprend à écouter avec attention chaque morceaux, pressé d'être surpris par un énième retournement. C'est ce qui arrive quand on joue avec les tripes et le cœur.

Posted in , , , , , , , , . Bookmark the permalink. RSS feed for this post.

Leave a Reply

The Black Box 2010 - 2019. Powered by Blogger.

Search

Swedish Greys - a WordPress theme from Nordic Themepark. Converted by LiteThemes.com.